La mère Royaume. Images d'une héroïne XVIIe-XXe siècles

éd. Georg, Genève, 2002, 142 pages

Corinne Walker
avec la collaboration de Dominique Zumkeller

Les Genevois connaissent tous la Mère Royaume, la sympathique matrone qui

, lors de l’attaque de Genève la nuit de l’Escalade en décembre 1602, a pris une part active et pittoresque à la défense de la cité en jetant une marmite sur un de ses assaillants. La Mère Royaume, de son vrai nom Catherine Cheynel, a sa légende, mais a-t-elle un visage ? Au cours des siècles, les artistes ont tenté de lui en donner un, rivalisant d’imagination pour mettre en scène l’épisode le plus connu de l’Escalade.

 

A partir de ces images pour la plupart inconnues, l’auteur propose une interprétation originale qu’elle resitue dans le contexte de l’époque de leur création. Car si la Mère Royaume se révèle être un thème d’inspiration inépuisable, la façon dont les artistes l’ont évoquée est révélatrice des valeurs qui, entre célébration patriotique et humour carnavalesque, sont autant d’indicateurs de l’état des esprits à différents moments de l’histoire.

 

Lien : éditions Georg